Haaaaa les gnocchis. Jusqu’à ce que je sois étudiante et dans mon propre appartement, je n’en avais jamais vraiment mangé. C’était pas le plat favoris que l’on retrouvait chez mes parents.
Et puis quand je suis rentrée dans les études et que j’ai eu mon appart, j’ai dû trouver des choses faciles et rapides à faire et surtout sans four.

L’avantage des gnocchis, c’est qu’ils cuisent en 2 minutes dans l’eau bouillante et qu’ensuite on peut les faire revenir à la poêle avec un peu d’huile d’olive pour les rendre croustillants. Il ne reste plus qu’à ajouter une bonne sauce tomate et c’est prêt ! Tout ça, sans four ;)

Aujourd’hui, on commence à trouver de bons gnocchis tous prêts en magasin bio et dans certaines épiceries parisiennes dont ceux que ma copine Chiara importe d’Italie. Mais si vous voulez tenter de les faire vous-même, sachez que c’est une recettes inratable ! Je dirai même qu’elle a des vertues apaisantes lol J’avoue que travailler la pâte à gnocchis à de très bons effets sur moi et me détend :) C’est comme si on malaxait de la pâte à modeler. Vous devriez essayer, c’est vraiment génial ^^

gnocchis carottes

Pour cette recette, j’ai choisi de faire des gnocchis hyper colorés à base de pomme de terre et carottes bio anciennes, jaunes, oranges et violettes. Visuellement, le résultat est très joli et ça donne un léger goût sucré que j’aime beaucoup.
Pour les quantités, je vais vous donner de quoi faire un gratin de gnocchis pour 4 personnes. Si vous voulez en faire moins ou plus (les gnocchis frais se congèlent très bien), adaptez les quantités comme vous voulez. De mon côté, j’en ai fait beaucoup plus ;)

Pour un gratin de gnocchis de 4-5 pers :
- 300g de pomme de terre
– 300g de carottes (classiques ou d’autres couleurs)
– 300g de farine de riz blanc
– 300g de fécule de pomme de terre ou maïs
– origan frais ou séché
– sel

gnocchi pomme de terre

1. Épluchez les légumes.
Cuire les pommes de terre et carottes à la vapeur.
Si vous choisissez des carottes violettes et des claires, je vous conseille de cuire les violettes à part pour qu’elles ne colorent pas les autres carottes à la cuisson.

2. Une fois cuits, réduire les légumes en purée. Si vous avez plusieurs couleurs de carottes, faites moitié carotte-moitié pdt en quantité pour chaque type de gnocchis et adaptez les quantités de farines. Vous remarquerez que les proportions de farines correspondent à la même quantité de carottes+pdt.

3. Assaisonnez de sel, poivre ou piment, herbes fraîches ou séchées. Ici j’ai choisi de l’origan. Mélangez bien et laissez refroidir.

4. Pendant ce temps, préparez votre plan de travail (ou planche). Farinez-le et dans un bol, mélangez ensemble la farine + fécule.

5. Incorporez petit à petit la farine à votre purée. Vous pouvez commencer par travailler votre mélange à la spatule en bois. Ça vous évitera de vous en mettre plein les doigts car la pâte est très collante au début.
Soyez patient, incorporez bien la farine et quand le mélange commence à se détacher des bords, vous pouvez le mettre sur votre plan de travail et continuez à travailler la pâte à la main.

C’est là que la fonction détente de cette pâte se met en route haha :p Malaxez votre pâte, un peu comme une pâte à tarte. En terme de texture, vous devez arriver à une boule ferme sans être cassante, surtout pas. Ferme mais souple à la fois et qui ne colle plus entre vos mains. Si vous sentez qu’il manque un peu de farine, ajoutez-en un peu. Tout va dépendre de la cuisson initiale de vos légumes, la quantité d’humidité de votre purée, etc.

6. Quand votre belle boule est prête, coupez-la en 4 avec un couteau propre.
Prenez un morceau et travaillez-le pour en faire un boudin pas trop épais. La pâte doit être très facile à travailler. Si la pâte s’écrase, qu’elle colle ou qu’elle vous donne encore une sensation de purée, c’est qu’il n’y a pas eu assez de farine. Remettez-en et recommencez.

7. Ensuite, toujours avec un couteau propre, coupez des petits morceaux et façonnez vos gnocchis à l’aide d’une fourchette. Mettez un morceau sur la fourchette, appuyez au milieu avec votre doigt (sans écraser le gnocchi jusqu’aux dents de la fourchette), décollez le gnocchi et roulez-le. (voir photos ci-dessous)

gnocchi carotte violette gnocchi sans gluten

8. Farinez et laissez reposer et sécher vos gnocchis pendant au moins 30 min.

CONSERVATION : ils se gardent parfaitement au frais 3 jours sur une plaque et recouverts d’un torchon propre.
Vous pouvez aussi les congeler. D’abord mettez-les sur une plaque avec du papier sulfurisé et 2h plus tard, mettez-les dans des sachets. Autrement, ils feront un gros paquet.

Pour la cuisson, laissez-les cuire 2-3 min dans une casserole d’eau frémissante. Une fois qu’ils remontent à la surface, c’est qu’ils sont cuits.
Ensuite, à poêler avec de l’huile ou du beurre ou à mettre dans un plat avec un gratin avec une sauce de votre choix environ 20 min à 200°C.

gnocchis gnocchi

3 Comments