Bonjour à tous ! Je reviens sur un autre de nos séjours de l’été. Cette fois, direction Valencia en Espagne.

avion ciel

Et vous me dites, encore ! Oui, c’est le deuxième article que je consacre sur cette ville en l’espace de 6 mois. Valence que je connais bien puisque j’y vais depuis que je suis enfant (mon père est Valencien). Même si à chaque fois, j’y retrouve mes petites habitudes, chaque séjour là-bas restent différent et j’y fais toujours de bonnes découvertes.

Toujours en quête de bonnes adresses sans gluten, l’Espagne est une destination magique pour les cœliaques/intolérants au gluten mais pas seulement. Le lactose et les allergènes en général sont au cœur de l’information dans les écoles et auprès des restaurateurs depuis plusieurs années. De quoi faciliter les sorties lorsque l’on a des intolérances.

Valencia est aussi différente à chaque fois que j’y vais car retourner dans des villes ou des lieux visités 10 ou 15 ans (ou même 20 haha) en arrière, c’est à chaque fois une nouvelle découverte.

valencia centre
vieille ville valencia
Banque Valencia
nous
Paella
palmier


Nous sommes donc partis 12 jours au mois d’août. L’été est décidément ma saison préférée pour aller en Espagne. La mer est chaude, les plages ne sont pas saturées comme le centre-ville de Valence où il est facile de se déplacer et même de se garer. Les bons fruits de saison sont tous de sortie sur les étales des marchés, bref, le rêve, enfin mon rêve :)

Nous étions chez ma tante à Moncofa, petite ville qui multiplie par 10 sa population l’été et qui se vide littéralement dés que l’automne arrive. Elle se situe au nord de Valencia, à 40 minutes environ. Du coup, on en a profité pour visiter les environs et aller un peu plus au nord jusqu’à Bénicassim. J’avais de vague souvenir de cette ville mais nous avons adoré. Bon, il faut aimer tous les immeubles qui bordent le front de mer qui n’en finit pas, tellement il est long. Mais les plages sont très belles et propres. On a beaucoup de place pour trouver son petit coin sans se marcher dessus, l’eau est claire et il y’a plein d’animations et tous ces petits bars le long de la côte qui sont très sympa. C’est idéal pour y passer une journée et une soirée.

moncofa playa

A 15 min de là se trouve Castellon. Je n’y étais jamais allée jusqu’à cet été et je ne pensais pas y trouver la meilleure pâtisserie sans gluten que j’ai visité jusqu’à maintenant en Espagne. Empanadillas (petits chaussons fourrés), coca de llanda, magdalenas, tarta de manzana, croissants natural, de crema et de chocolate <3 Bref, tout ce que j’ai goûté dans cette pâtisserie était incroyable. Les croissants et les pains au chocolat surtout. On sait bien que le feuilletage ne fait pas bon ménage avec les farines sans gluten mais là… Alors oui, seulement la première couche était croustillante mais à l’intérieur il y’avait un véritable feuilletage, je n’en revenais pas. Et c’était très bon. Comme les petites madeleines avec un léger goût de citron ou aux pommes. C’était impossible de deviner qu’elles étaient sans gluten tellement elles étaient moelleuses.

Can celiac sans gluten
Can celiac Castellon
croissant sans gluten sans lactose

Nous en avons ramené en France et tout a bien tenu plusieurs jours. Madeleines, tarte, etc. Quant au prix, adieu les tarifs français. On peut enfin se faire plaisir à un prix tout à fait abordable.
Dans cette pâtisserie, tout est garanti sans gluten, frais du jour et une grande majorité des produits sont sans lactose. Le responsable du lieu Can Celiac parle également quelques mots de français. Vous n’aurez pas de mal à vous faire comprendre ;)
Si vous avez l’occasion d’aller dans ce coin, je vous encourage à y aller. C’est une adresse sérieuse, c’est bon et pas cher.

Profitez aussi pour faire un tour, la ville est très jolie !

empanadilla sans gluten sans lactose
tarte pommes sans gluten
empanadilla sans gluten
Castellon rose
Castellon ciel
Castellon

A 1h15 de Castellon, dans les terres en direction de Montanejos, nous avons passé une journée magique aux Fuentes de Ayodar (les fontaines de Ayodar). Si vous souhaitez vous y rendre, il faudra une voiture c’est indispensable et si vous avez des enfants, il faut qu’ils soient assez grands pour pouvoir crapahuter un peu dans la montagne.
El Pozo Negro, c’est là où nous étions, est une petite cascade nichée dans la montagne. Vous devez d’abord vous garez tout en bas, puis marcher 20 bonnes minutes le long de la montagne puis traverser des petits ruisseaux, pour enfin arriver à un bassin creusé naturellement par l’écoulement de la cascade. Ne faites pas comme moi et tartinez-vous bien de crème solaire car ça tape là-haut !
L’eau est hyper fraîche mais en plein été ça fait du bien… Pensez à mettre des petits chaussons pour ne pas glisser sur la roche qui borde l’eau. Et si vous êtes courageux, vous pourrez sauter de tout en haut de la falaise !

banos
fuentes ayodar
rouge

Cet été, j’ai fait une autre découverte. Pendant des années, je me rappelle que l’on passait devant sans s’arrêter avec mes parents et pourtant, ces grands immeubles colorés attiraient systématiquement mon attention… Je parle bien sûr de Port Saplaya. Si vous me suivez sur instagram, vous verrez que je poste souvent des photos de notre balade dans ce petit port. Désolé d’ailleurs de vous inonder autant lol
Port Saplaya, c’est MON coup de cœur de l’été. Toutes ces petites maisons de toutes les couleurs bordées par les palmiers et des fleurs de toutes les couleurs, le calme ambiant, bref j’ai adoré :) C’est une balade que je vous conseille de faire. C’est à 5 min au nord de Valence. Vous pouvez même profiter de la plage qui est très agréable et faire vos courses à Auchan (Alcampo) juste à côté !

port saplaya couleurs
Port Saplaya couleurs
bleu Port Saplaya
Port Saplaya
Port Saplaya maisons
Vegetation Port Saplaya

Maintenant direction Valencia ! :) Après avoir découvert la ville à la sortie de l’hiver pour la première fois en mars dernier, on a retrouvé la ville avec les senteurs de l’été. C’est fou à quel point la lumière peut modifier les couleurs d’une ville, les reflets sur les murs, la végétation et les parfums qui se promènent dans la ville.

El barrio del Carmen reste toujours mon quartier préféré. La vieille ville réserve des surprises à chaque coin de rue et c’est ça qui nous plaît.
J’ai retrouvé mon mur bleu chouchou <3 mais comme une idiote, j’ai encore oublié de noter le nom de la rue…

bleu mur
bleu

Nous avons aussi retrouvé nos bars où nous allions pendant les Fallas (fête typique de Valence). D’ailleurs, vous pouvez retrouver mon article sur cette semaine folle ici. On est bien sûr retourner chez Alma libre pour prendre un açaï bowl, rafraîchissant et plein de vitamines !

acai bowl sans gluten

Dans le même quartier, on a mangé quelques tapas au Boatella tapas et au Bar Kiosko. Ambiance typique et plats valenciens ;)

bravas tapas
tortilla tapas
tapas Valencia
tortilla patata

Après un tour dans la ville, grande balade dans les Jardins de Turia. Ce parc qui fait 110 hectares est une réserve d’arbres et de fleurs et c’est un lieu parfait pour marcher, faire du vélo et reposer. Il traverse la ville d’ouest en est et se termine dans la Cité des Arts et des Sciences, symbole moderne de la ville.
Je vous conseille d’y aller, c’est assez atypique et c’est à voir. Vous pourrez aussi vous perdre dans la serre à ciel ouvert de plantes exotiques.

Rio parc
El rio Valencia
Valencia bleu
Valencia musée
Frichty Valencia
Art
Ciudad artes
Ciudad artes Valencia
Ciudad artes ciencias
serre

Avant de repartir, petit passage au Mercadona, l’équivalent de Carrefour market pour ceux qui ne connaissent pas. J’ai trouvé des glaces qui ressemblaient aux Magnum mais au lait de soja et chocolat noir… Juste trop bon !!

Une empanadilla sans gluten et sans lactose à la tomate avant le décollage et hop, adios Valencia !

glace sans lactose
empanadilla tomate
valencia retour

No Comments