Browsing Tag

gâteau

potimarron coco sans gluten

Muffins potimarron coco sans gluten et sans lait

Mes recettes, Sucrées 18/10/2015

Bonjour à tous !

Cette année, j’ai décidé de ne pas rater le coche d’Halloween. Depuis quelques semaines, l’automne m’inspire. Les fruits et légumes de cette saison sont bien arrivés sur les étales et toutes ces couleurs me donnent envie de cuisiner encore plus.

Bizarrement, j’ai toujours boudé les courges jusqu’à cette année. J’ai dû avoir une mauvaise expérience dans le passé ^^ Mais quelques semaines en arrière, j’ai goûté un velouté de potimarron chez My Free Kitchen. Un vrai délice :D Le soir même je testais ma première recette avec ce légume.

potimarron

J’ai testé plusieurs associations jusqu’à arriver à la consistance que je souhaitais. Je voulais vraiment avoir un muffin avec une belle consistance, qui se tienne bien et qui ne soit pas pâteux. J’ai ajouté une pointe d’exotisme avec des ces copeaux de noix de coco. J’en ai volontairement mis peu car je n’aime pas quand ça sent trop fort. Mais si vous êtes fan, vous pourrez en saupoudrez les muffins avant d’enfournez :)

potimarron sans gluten

Voici la recette.

Ingrédients :
– 120 g de purée de potimarron
– 60 g de poudre d’amande
– 35 g de copeaux noix de coco
– 45 g de farine de coco
– 200 g de sucre blond
– 60 g de polenta (semoule de maïs précuite)
– 3 oeufs
– 100 ml d’huile de pépin de raisin
– 2 yaourts végétaux (soja nature pour moi)
– 50 ml de lait végétal nature (j’ai choisi amande)
– un sachet de levure sans gluten
– des pépites de chocolat

Préparez votre purée. J’ai pris un demi potimarron assez petit que j’ai épluché. Attention à vos doigts, en tout cas si vous n’avez pas l’habitude. La chair est assez ferme. Grande planche et couteau bien affûté seront vos alliés :) Je ne suis pas experte en courge, j’ai d’ailleurs lu que ça ne s’épluchait pas. Mouliné en soupe je comprends mais pour le gâteau, j’avoue ne pas avoir tentée..
Retirez également les graines à l’aide d’une cuillère. Vous pouvez les garder pour vos salades mais il faut les préparer avant. Je vous renvoie à internet où vous trouverez toutes les techniques qui vous l’expliqueront en détail.
Coupez vos morceaux en dés et plongez-les dans l’eau et faites cuire 20-30 minutes. Piquez pour être sûr que c’est bien cuit. Ensuite égouttez-les et laissez refroidir doucement. Pour finir, passez le potimarron au tamis à l’aide d’une cuillère et réservez.

Dans votre saladier (ou robot), mélangez tous les ingrédients secs. Puis, ajoutez un à un, le reste des ingrédients en commençant par les œufs et la purée.

Ajoutez autant de pépites de chocolat que vous le souhaitez. Quant à la noix de coco, vous pouvez en mettre plus sur le dessus des muffins. Si vous mettez plus dans la pâte, je crains que ça ne l’assèche à la cuisson.

Garnissez vos petits moules et enfournez 30 min à 150°C. 

Laissez refroidir et versez un peu de chocolat mélanger à du lait d’amande. Le chocolat se marrie très bien avec, de même que la compote de pomme :)

sans gluten sans lait
muffins
sans gluten potimarron coco
muffins sans gluten
potimarron coco

2 Comments
gateau sans gluten et ricotta

Gateau fondant pommes et ricotta sans gluten

Mes recettes, Sucrées 08/10/2015

Cet été, nous sommes partis en vacances en Provence et nous en avons profité pour faire une petite escapade en Italie. Je n’ai pas pu m’empêcher d’aller dans les épiceries et supermarchés pour découvrir les spécialités italiennes :) Et en dehors des traditionnelles huile d’olive, coulis de tomate et limonades citronnées, j’ai trouvé différents fromages bio à base de lait de brebis dont.. De la ricotta ! 

Allez hop dans le cabas et de retour à Paris j’avais plein d’idée pour transformer ce fromage en version salée avec des pastas <3 ou en cheese cake.. Et c’est finalement le gâteau aux pommes qui l’a emporté. Cette recette est une totale improvisation et il a bien plu :)

pomme et ricotta
gateau ricotta

Ingrédients pour un moule de 20 cm de diamètre (à bord haut) :
– 600 gr de pommes
– 250 gr de ricotta
– 15 cl de lait d’amande
– 50 gr de sucre
– 1 œuf
– 50 gr de poudre d’amande
– 1 sachet de sucre vanillé

Dans un saladier, battre l’œuf, le sucre et le sucre vanillé. Ajouter le lait d’amande et la poudre d’amande. Bien mélanger et ajouter la ricotta. A nouveau, mélangez bien. Le mélange doit être homogène.

Épluchez les pommes en les épépinant. Coupez-les en très fine lamelles au robot ou à l’aide d’une mandoline.
Mélangez les pommes au fur et à mesure (délicatement), pour qu’elles ne noircissent pas.

Graissez un moule, versez le mélange et saupoudrez légèrement de sucre.
Répartir la préparation dans le moule, en arrangeant un peu les lamelles pour qu’elles soient bien réparties. Lisser la surface.

Enfourner et cuire 45 à 50 minutes à 160°C.
Laisser complètement refroidir avant de le démouler délicatement et entreposez le gâteau au réfrigérateur.

Ce gâteau est meilleur après 12h ou 24h au frais :) et se déguste très bien avec des fruits rouges !

gateau pomme
gateau ricotta pomme
gateau sans gluten

No Comments
mini financiers

Un brunch sans gluten (et sans lactose) à La Fénière

Food trip, France 14/09/2015

La Fénière… Ni plus ni moins, le coup de cœur de mes vacances en Provence. Avant d’aller dans le sud pour la première fois, je n’en avais jamais entendu parler.

J’ai eu la chance d’avoir une copine en stage dans les cuisines de l’auberge pour m’y intéresser. Cette personne en question est Fanny Biasini, qui a collaboré à la réalisation du pain kebab sans gluten, lait ni oeuf de Our à Paris. Alors, comme à chaque fois que je pars en vacances, j’essaye de dénicher des bons plans pour manger sans gluten et sans lait, il fallait absolument que je teste la carte de La Fénière !

Fanny nous avait conseillé le brunch qui est servi exclusivement le dimanche. Sur ses conseilles, nous avons réservé en avance pour être sûr d’avoir de la place. Et bonne surprise, lorsque j’ai réservé, la personne au téléphone m’a demandé si j’avais des intolérances alimentaires pour anticiper le choix du menu. Pas mal hein ? ;)

Ce qu’il faut savoir avant d’aller à la Fénière, c’est que l’auberge est quand même pas mal isolée, la voiture est indispensable.
Elle se situe en pleine nature avec un domaine assez vaste où il y’a des chambres, piscines, différentes cuisines pour les déjeuners, dîners, brunch, un centre de formation, un immense potager, une épicerie avec des produits locaux pour la plupart et un espace est également dédié au bien-être où il est possible de se faire masser. Bref j’ai vraiment été sous le charme de ce très beau lieu. Les tables, la déco, les couleurs, tout est authentique. J’A-DORE !

La Fénière, c’est aussi et avant-tout un lieu de gastronomie. La mère de Nadia Sammut qui reprend petit à petit le flambeau, Reine Sammut, dirige sa cuisine d’une main de maître pour réaliser des plats de grande qualité (le restaurant est a une étoile au Guide Michelin). Nadia a découvert une intolérance au gluten et au lactose et avec sa soeur, elles ont décidé de faire évoluer l’auberge pour qu’elle devienne un lieu de création, d’échange et de recherche autour de la cuisine libre et sans allergènes. La Fénière ajoute une corde à son arc ;)

Enfin, point non négligeable pour ma part, le choix de produits sains, bio et locaux est privilégié. Comme les confitures qui sont faites par un petit producteur du coin, le poisson qui vient de Martigues ou encore le jus d’orange qui a été remplacé par d’autres jus de fruits en attendant de trouver un producteur local d’oranges.

Cela compte énormément pour moi, de savoir comment les produits ont été fabriqués, d’où ils viennent, qu’il ne soient pas traités notamment pour les fruits et légumes.

Reine
auberge
restaurant
piscine
hotel
nature
terrasse
Reine sammut

Maintenant que je vous ai parlé des côtés pratiques, parlons du brunch :) Son prix : 34€. Selon moi c’est un prix « normal » que l’on retrouve souvent à Paris. Sauf que généralement, on a un une assiette salée et sucrée avec plein de petites choses dedans + une boisson imposée et voilà. A La Fénière, l’avantage c’est qu’on a le droit à l’intégralité du buffet à volonté. Pour boire c’est pareil, café, thé, jus de fruits frais bio comme du nectar de poire ou d’abricot, des limonades, etc. On se sert comme à la maison.

Et quel buffet ! En dehors des petites saucisses, du fromages de vache, des tomates à la mozzarella et des œufs brouillés à la crème (dommage car ça avait l’air hyper bon), aucune restriction pour moi ! L’intégralité du buffet était bien sans gluten et sans lactose. J’ai mis quelques minutes à réaliser tellement ça me paraissait incroyable haha

Je suis restée soft sur le salé tellement le sucré me faisait envie hihi. Mon assiette salée était composé de riz sauvage, salade composée, mortadelle, tomates, pâtes froides au pesto, et un délicieux pain à la farine de riz pour manger mon fromage de chèvre frais. Honnêtement le pain, si je pouvais m’en faire livrer à Paris.. Pas friable du tout, une mie bien élastique et une belle croûte croustillante.

Et puis mon assiette sucrée… ben, il a fallu 2 assiettes ^^ Moelleux chocolat, cookie chocolat (tuerie), couronne au sucre et à la fleur d’oranger, mini financiers (délicieux), rochers coco (dinguissime), brioche sucrée aux fruits rouges (oufissime),  J’en ai carrément oublié de goûter le cake au citron tellement je n’en croyais pas mes yeux !

Bon voilà, si vous pouvez.. testez !

Et puis ça ne s’arrête pas là. Petit passage par l’épicerie avant de partir. On y trouve des produits locaux pour la plupart, des pâtes sans gluten venant d’Italie, de l’huile d’olive, de la confiture, de la farine bien évidemment, du riz dont Fanny m’a expliqué tous les détails de sa fabrication…etc. Et il y’a aussi le coin pâtisserie. On peut donc repartir avec des parts individuelles à déguster plus tard. Avec le recul, je me dis que j’ai été idiote de pas avoir pris de ce magnifique fraisier que Georgia (une des pâtissières) venait de sortir des cuisines :( Peut-être une bonne excuse pour y retourner ^^

Je précise un dernier point. Tout est bien secure pour les cœliaques. Le blé et ses dérivés n’entrent plus dans la cuisine où sont préparés les plats sans gluten.

Je n’ai pas pu prendre en photo le buffet dans son ensemble mais j’ai bien pris chaque plats.

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le site et si vous y passez, pensez à réserver ;)

plats salés
riz sauvage
pain sans gluten
assiette salée
tomate mozarella
buffet
buffet sucre
miel
mini financiers
pâtisseries
brioche
brioche sans gluten
couronne
cookies sans gluten
cake citron
brioche fruits
fraisier sans gluten
pâtes sans gluten
épicerie

No Comments
gateau_sanslait_sansgluten

Clafoutis aux cerises sans gluten et sans lait

Mes recettes, Sucrées 14/06/2015

L’autre soir, mon copain a ramené 1 kg de cerises. J’en mange assez rarement et ces fruits m’ont tout de suite rappelé des saveurs d’enfance comme le clafoutis.
Je ne voulais pas forcément reproduire ce dessert mais j’imaginais avant-tout un gâteau léger et pas trop sucré.

clafoutis_sanslait_sansgluten

Voici ma recette :

– 400 à 500 g de cerises dénoyautées (environ 750 g de cerises)
– 3 oeufs
– 125 g de sucre blond + 25 g de fleur de sucre
– 10cl d’huile de pépin de raisin
– 25 cl de crème de soja
– 100 g de poudre d’amandes
– 50 g de fécule de pomme de terre
– 25 g de farine de châtaigne
– 1/2 sachet de levure chimique
– 1 sachet de sucre vanillé

Commencez par laver, dénoyauter et coupez les cerises en deux. Réservez.

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs sans la levure. Idéalement passez le tout au tamis pour que le mélange soit bien fluide. Ajoutez la levure.

Continuez ensuite avec les œufs préalablement mélangés, en 3 fois. Puis ajoutez la crème de soja et l’huile.

Dans un moule garni de pas papier sulfurisé ou graissé, déposez des cerises puis recouvrez avec la pâte à gâteau. Déposez enfin le reste des cerises et enfournez à 180° pendant 40 à 45 minutes.

Il se déguste tiède ou froid et j’imagine qu’il irait bien avec un coulis de fruits :)

gateau_cerises_sansgluten
fruits_sansgluten
gateau_cerise_sansgluten
cerises

No Comments