Browsing Tag

sans œuf

crepes

Crêpes vegan sans gluten et sans lactose

Mes recettes, Sucrées, Vegan 07/02/2016

J’ai eu une envie folle de crêpes.. Et puis comme maintenant je commence a maitriser les bases de la cuisine sans gluten (j’assume totalement cet éloge personnel ^^), j’ai décidé de faire ces crêpes sans œufs.

Et bien… Ça n’a pas été si difficile que ça ! Voici la preuve en image.

crepes
crepes sans gluten sans lait

Elles sont moelleuses et se roulent très bien sans se casser. Les goûteurs n’y ont vu que du feu :)

Pour 15 mini crêpes (ou environ 8 grandes) il vous faut :
- 100 g de farine de riz complète
– 50 g de fécule de maïs ou de pomme de terre
– 2 càs de sucre rapadura (sucre complet)

– 200 ml de lait d’amande (ou autre lait végétal) 
– 50 ml d’huile de pépin de raisin
– 1 pincée de sel
– 2 càs de rhum

Mélangez tous les ingrédients ensemble à l’aide d’un fouet.

Laissez la pâte au repos pendant 30 minutes et les faire cuire avec un peu de matière grasse.
Une fois cuite, je vous conseille de les laisser sous une assiette pour qu’elles l’humidité et qu’elles ne durcissent pas.

Dégustez-les avec de la pâte à tartiner, de la confiture ou encore du sirop d’érable.

crepes vegan
crepes sans lactose
crepes sans gluten vegan

Dans la version vegan, retrouvez aussi ma recette de muffins vegan à la banane, toujours sans gluten et sans lactose.

2 Comments
feta vegan

Du fromage, du végétal et Jay&Joy

Dans mon cabas, Food trip, France 27/09/2015

Bonjour !

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous devez savoir que même si je ne consomme plus de lait de vache, je tolère et j’apprécie le fromage de chèvre et de brebis.
Honnêtement si je ne pouvais pas en manger je serai assez malheureuse ^^ J’ai été élevée au fromage, j’ai toujours adoré ça. Chaud, froid, sec ou frais, étalé sur du pain ou simplement brut, le fromage représente pour moi le savoir-faire à la française et il offre à chacune de nos régions sa propre identité.

Sauf que certains n’ont pas la chance que j’ai, de pouvoir les consommer sans être malade ou d’autres font tous simplement le choix de ne plus en consommer.

Et comme vous êtes de plus en plus dans l’un de ces 2 cas, je me suis dis que ce serait pas mal de trouver de bons fromages sans lait animal. Oui parce que, j’en ai déjà goûté en boutique bio. Je me demande encore comment certaines marques osent vendre ce genre de produits.. Et puis j’ai découvert Jay & Joy.

fromages vegan
fromage feta vegan

Mary, la créatrice de ces fromages a fait le choix du véganisme mais ce n’est pas pour cette raison qu’elle ne voulait plus consommer de « fromage ». L’idée lui est donc venue de créer des fromages vegan à base d’amandes ou encore noix de cajou. Les fromages sont bio et fabriqués artisanalement par Mary. On sait donc ce que l’on a dans notre assiette :)

J’étais assez curieuse de tester pour découvrir les goûts et textures de chaque fromage. Oui parce qu’il y’en a plusieurs :

Joy est un fromage cru fait à partir de noix de cajou. Il est proposé en version herbe ou poivre de Sichuan
Jack est un fromage fait à partir de lait d’amande. Il est fondant et est proposé en version normale ou au piment d’Espelette (mon préféré)
Jeta est un fromage fait à partir de lait d’amande et prend la forme d’une boule de mozzarella. Je l’ai testé sur une pizza de polenta et il a parfaitement fondu :) Il existe également en version aux herbes dans de l’huile avec des aromates pour rappeler la feta de brebis. Je l’ai testé en salade et il était parfait !
Jay est un fromage fait à partir de noix de cajou et de yaourt de soja. Il existe en version nature ou cumin

fromage

J’ai eu un vrai coup de cœur pour celui au piment d’Espelette. Il était frais et crémeux et s’est très bien étalé pour en faire des tartines, accompagné de tranches d’avocat et quelques graines de courge et tournesol.

Alors vous allez me dire que c’est toujours dispo qu’à Paris ce genre de produits. Je dis oui (malheureusement) mais l’objectif de Mary est bien de développer sa petite entreprise pour distribuer de plus en plus de magasins, tant la demande est grande.

Ces petits fromages végétaux sont sans gluten, aucun additif n’est utilisé, les matières premières sont bio comme je vous le disais plus haut et la production est artisanale.

Vous pouvez les retrouver à Paris à la boutique Un Monde Vegan et vous pouvez aussi contacter Mary sur Instagram et Facebook pour plus d’informations car bonne nouvelle, elle fait aussi traiteur :)

feta vegan
fromage piment d'espelette
tartine vegan
fromage sans gluten sans lait
fromage jay and joy

No Comments
hachis sans gluten

Hachis parmentier express à la pintade d’Argoat

Dans mon cabas, Express, Mes recettes, Salées 25/09/2015

Bonjour !

Voici une nouvelle recette que j’ai faite à partir de ma commande Toupargel et qui est naturellement sans gluten :) Plus d’infos sur Toupargel ici.

Je l’ai appelé express car je n’ai pas pris le temps d’hacher la viande. J’ai d’abord fait cuire doucement la pintade pendant 2 heures afin qu’elle soit bien moelleuse et qu’elle donne un bon jus. Comme l’automne est en train de s’installer, cette recette me paraissait idéale pour les soirs post weekend pour continuer à déguster les restes de viande et en profiter pour se réchauffer :)

Passons vite à la recette !

Ingrédients pour 4 personnes :

– 1 pintade fermière d’Argoat
- 600 g de pomme de terre
– 4 gousses d’ail
– herbes de Provence
– 4 càs d’huile d’olive
– 15 cl de lait d’amande
– noix de muscade en poudre
– parmesan de brebis (optionnel)

Commencez par cuire votre pintade. Pour prendre de l’avance, vous pouvez la préparer la veille, elle ne sera que meilleure réchauffée.
Mettez la pintade dans un grand plat à four. Huilez-la légèrement, ajoutez des herbes de Provence, du sel et des gousses d’ail épluchées et coupées en 2 ou 3 en fonction de leur taille.

Enfournez 2 heures à 180 degrés. Habituellement, je fait cuire mes volailles à 200 degrés mais cette fois, je voulais qu’elle cuise lentement.
Au bout de 40-45 minutes retournez-la une première fois et piquez-la.
Recommencez 30 minutes plus tard et cette fois versez de l’eau bouillante sur la volaille. Laissez cuire encore 25-30 minutes. Le jus va prendre une belle coloration et la volaille devrait être bien gratinée.

Sortez la volaille du four, attendez 10 minutes et dépiautez-la. Retirez toute la viande et mettez-la dans le plat où il reste le jus. Mélangez bien pour que la viande s’imprègne du jus et réservez-la au frais dans un récipient jusqu’au montage de votre hachis.

Préparez votre purée.
J’imagine que vous avez votre bonne recette de purée, je ne vais rien vous apprendre à ce sujet. Néanmoins, voici ce que j’y ajoute pour lui donner bon gout et une texture agréable : du lait d’amande, un peu de noix de muscade et si votre corps vous le permet, un peu de parmesan de brebis. Mélangez les pommes de terre avec des ingrédients puis dans des petits moules ou des bocaux, tassez de la viande au fond avant de recouvrir de purée. Vous pouvez ajouter du parmesan au-dessus pour que ça gratine plus facilement :)

Enfournez 20 minutes à 200 degrés et dégustez ce plat avec une bonne salade verte !

hachis parmentier
hachis sans gluten
hachis parmentier sans lactose

pub

No Comments
mini financiers

Un brunch sans gluten (et sans lactose) à La Fénière

Food trip, France 14/09/2015

La Fénière… Ni plus ni moins, le coup de cœur de mes vacances en Provence. Avant d’aller dans le sud pour la première fois, je n’en avais jamais entendu parler.

J’ai eu la chance d’avoir une copine en stage dans les cuisines de l’auberge pour m’y intéresser. Cette personne en question est Fanny Biasini, qui a collaboré à la réalisation du pain kebab sans gluten, lait ni oeuf de Our à Paris. Alors, comme à chaque fois que je pars en vacances, j’essaye de dénicher des bons plans pour manger sans gluten et sans lait, il fallait absolument que je teste la carte de La Fénière !

Fanny nous avait conseillé le brunch qui est servi exclusivement le dimanche. Sur ses conseilles, nous avons réservé en avance pour être sûr d’avoir de la place. Et bonne surprise, lorsque j’ai réservé, la personne au téléphone m’a demandé si j’avais des intolérances alimentaires pour anticiper le choix du menu. Pas mal hein ? ;)

Ce qu’il faut savoir avant d’aller à la Fénière, c’est que l’auberge est quand même pas mal isolée, la voiture est indispensable.
Elle se situe en pleine nature avec un domaine assez vaste où il y’a des chambres, piscines, différentes cuisines pour les déjeuners, dîners, brunch, un centre de formation, un immense potager, une épicerie avec des produits locaux pour la plupart et un espace est également dédié au bien-être où il est possible de se faire masser. Bref j’ai vraiment été sous le charme de ce très beau lieu. Les tables, la déco, les couleurs, tout est authentique. J’A-DORE !

La Fénière, c’est aussi et avant-tout un lieu de gastronomie. La mère de Nadia Sammut qui reprend petit à petit le flambeau, Reine Sammut, dirige sa cuisine d’une main de maître pour réaliser des plats de grande qualité (le restaurant est a une étoile au Guide Michelin). Nadia a découvert une intolérance au gluten et au lactose et avec sa soeur, elles ont décidé de faire évoluer l’auberge pour qu’elle devienne un lieu de création, d’échange et de recherche autour de la cuisine libre et sans allergènes. La Fénière ajoute une corde à son arc ;)

Enfin, point non négligeable pour ma part, le choix de produits sains, bio et locaux est privilégié. Comme les confitures qui sont faites par un petit producteur du coin, le poisson qui vient de Martigues ou encore le jus d’orange qui a été remplacé par d’autres jus de fruits en attendant de trouver un producteur local d’oranges.

Cela compte énormément pour moi, de savoir comment les produits ont été fabriqués, d’où ils viennent, qu’il ne soient pas traités notamment pour les fruits et légumes.

Reine
auberge
restaurant
piscine
hotel
nature
terrasse
Reine sammut

Maintenant que je vous ai parlé des côtés pratiques, parlons du brunch :) Son prix : 34€. Selon moi c’est un prix « normal » que l’on retrouve souvent à Paris. Sauf que généralement, on a un une assiette salée et sucrée avec plein de petites choses dedans + une boisson imposée et voilà. A La Fénière, l’avantage c’est qu’on a le droit à l’intégralité du buffet à volonté. Pour boire c’est pareil, café, thé, jus de fruits frais bio comme du nectar de poire ou d’abricot, des limonades, etc. On se sert comme à la maison.

Et quel buffet ! En dehors des petites saucisses, du fromages de vache, des tomates à la mozzarella et des œufs brouillés à la crème (dommage car ça avait l’air hyper bon), aucune restriction pour moi ! L’intégralité du buffet était bien sans gluten et sans lactose. J’ai mis quelques minutes à réaliser tellement ça me paraissait incroyable haha

Je suis restée soft sur le salé tellement le sucré me faisait envie hihi. Mon assiette salée était composé de riz sauvage, salade composée, mortadelle, tomates, pâtes froides au pesto, et un délicieux pain à la farine de riz pour manger mon fromage de chèvre frais. Honnêtement le pain, si je pouvais m’en faire livrer à Paris.. Pas friable du tout, une mie bien élastique et une belle croûte croustillante.

Et puis mon assiette sucrée… ben, il a fallu 2 assiettes ^^ Moelleux chocolat, cookie chocolat (tuerie), couronne au sucre et à la fleur d’oranger, mini financiers (délicieux), rochers coco (dinguissime), brioche sucrée aux fruits rouges (oufissime),  J’en ai carrément oublié de goûter le cake au citron tellement je n’en croyais pas mes yeux !

Bon voilà, si vous pouvez.. testez !

Et puis ça ne s’arrête pas là. Petit passage par l’épicerie avant de partir. On y trouve des produits locaux pour la plupart, des pâtes sans gluten venant d’Italie, de l’huile d’olive, de la confiture, de la farine bien évidemment, du riz dont Fanny m’a expliqué tous les détails de sa fabrication…etc. Et il y’a aussi le coin pâtisserie. On peut donc repartir avec des parts individuelles à déguster plus tard. Avec le recul, je me dis que j’ai été idiote de pas avoir pris de ce magnifique fraisier que Georgia (une des pâtissières) venait de sortir des cuisines :( Peut-être une bonne excuse pour y retourner ^^

Je précise un dernier point. Tout est bien secure pour les cœliaques. Le blé et ses dérivés n’entrent plus dans la cuisine où sont préparés les plats sans gluten.

Je n’ai pas pu prendre en photo le buffet dans son ensemble mais j’ai bien pris chaque plats.

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le site et si vous y passez, pensez à réserver ;)

plats salés
riz sauvage
pain sans gluten
assiette salée
tomate mozarella
buffet
buffet sucre
miel
mini financiers
pâtisseries
brioche
brioche sans gluten
couronne
cookies sans gluten
cake citron
brioche fruits
fraisier sans gluten
pâtes sans gluten
épicerie

No Comments