Causes et traitement de l’hyperhidrose

La transpiration est un processus physiologique. Elle consiste en une issue par la peau, de la sueur produite par des glandes situées dans la peau appelées grandes sudoripares. Chaque jour, environ 1L d’eau est éliminé de notre organisme à travers à travers la sueur, quantité qui est fonction de la température ambiante, et de notre état physiologique et psychologique. Oui psychologique, car le stress, l’angoisse, nos émotions influent également sur la production de la sueur. Il est important de transpirer, car elle permet d’assurer la régulation thermique du corps en le mettant toujours à une température optimale pour les réactions biochimiques (37°C) et aussi d’éliminer des produits issus du métabolisme des cellules. Cependant, des facteurs de prédisposition, ou acquis, peuvent être à l’origine d’une production excessive de la sueur à l’origine d’une transpiration importante connue sous le nom d’hyperhidrose.

Les types d’hyperhidrose

Elle peut être localisée ou générale. Plus d’informations sur le site EnglishSpeaking.org . Elle est dite locale lorsqu’elle concerne une zone précise du corps, on parlera donc d’hyperhidrose palmaire quand elle sera localisée à la paume des mains, plantaire au niveau de la plante des pieds, axillaire dans l’aisselle. L’hyperhidrose générale concerne l’ensemble du revêtement cutané, avec ou non, des renforcements en des zones précises.

Les causes de l’hyperhidrose

L’hyperhidrose peut être primaire, ou secondaire à une situation donnée dans l’organisme. Elle est liée à des facteurs génétiques, à l’âge (la puberté), au sexe(les femmes transpirent moins que les hommes, sauf à la ménopause). Des facteurs psychologiques comme le stress, l’angoisse, l’anxiété sont aussi incriminés. Enfin, elle peut être la conséquence du développement sous-jacent d’une pathologie comme l’hyperthyroïdie, le diabète …. L’augmentation de la transpiration au cours de l’exercice physique ou en période de chaleur n’est pas pathologique.

Que faire pour y remédier ?

Une bonne hygiène de vie incluant la gestion de vos émotions et l’hygiène corporelle est à prioriser. Le port de vêtements et accessoires adaptés à des conditions précises pourrait grandement aider. En dehors de ces mesures générales, il existe des moyens médicaux qui permettent de réduire la transpiration. La consultation d’un spécialiste est mieux indiquée pour vous suggérer un moyen qui vous convient.