Comment régler un ripage sur un véhicule ?

Il arrive qu’une voiture ait tendance à dévier d’un côté ou de l’autre, quand bien même le conducteur maintient droit le volant. On appelle ce phénomène le ripage. Toutes les voitures ont toujours ne serait-ce qu’un peu de ripage, même si ce n’est pas perceptible. C’est pourquoi lors de la visite technique, ce contrôle est fait pour pouvoir le supprimer.

Repérer le ripage excessif

Il n’est pas aisé pour les conducteurs de détecter un ripage sur leur véhicule, même lors d’un dépannage et réparation. C’est la raison pour laquelle il est automatiquement vérifié à l’occasion de la visite technique. Néanmoins, il existe des techniques pour repérer un ripage et ainsi solliciter sa réparation. Le premier constat à faire est la déportation systématique du véhicule à gauche ou à droite. Il faut également vérifier si les pneus ne sont pas plus usés que la normale. En outre un ripage excessif peut être détecté en vérifiant si le volant retrouve sa position droite seule près un virage. Avant de corriger un ripage, il faut calculer sa déportation sur un kilomètre. C’est ainsi qu’un seuil de tolérance du ripage est fixé à +10. Par conséquent, le ripage sera corrigé lors du contrôle technique si le véhicule se déporte de 11 mètres par kilomètre parcouru.

Corriger le ripage excessif

Régler un ripage excessif pour un garagiste averti est très simple. En effet, il n’a besoin que de 30 minutes au plus pour résoudre le problème. La résolution du ripage est souvent intégrée au contrôle technique. Cependant, il est souvent bien de poser le problème du ripage excessif persistant et gênant à son garagiste. Ce dernier va juste ajuster l’angle formé par les roues d’un même essieu. En effet, ça consiste à s’assurer que chaque roue est bien droite par rapport à la voiture et aux autres roues.