Défiscalisation immobilière : quelle loi choisir ?

Vos années passées dans la défiscalisation immobilière vous ont permis de voir plusieurs dispositifs défiler. Cela traduit le désir du gouvernement d’améliorer le secteur de l’immobilier pour le rendre plus attrayant et plus accessible. Cependant, plusieurs se demandent en cette fin d’année, le dispositif de défiscalisation immobilière idéale pour bénéficier des meilleures réductions. Découvrez les meilleures options via cet article.

Les différentes façons de défiscaliser avec l’immobilier

Vous connaissez mieux que quiconque, vos objectifs en termes d’investissement. Avant tout, il est important de faire le point sur votre patrimoine, tout en projetant une analyse approfondie de votre niveau d’imposition. Vous devez répondre à la question cruciale : comment choisir la bonne loi pour défiscaliser ? Face à cette question, différentes possibilités s'offrent à vous. Au nombre de celles-ci, on peut évoquer : la loi Malraux, le Cosse, le dispositif du déficit foncier, les investissements en SCPI. La loi Pinel est le dispositif le plus en vogue. Il ne vous reste qu’à savoir ce qu’implique chacune des lois. Toutefois, soyez rassuré qu’elles visent le même objectif. Celui de réduire au maximum votre impôt sur les revenus, avec un investissement immobilier.

la loi Pinel : l’option la plus avantageuse !

Pouvant offrir jusqu’à 21% de réduction, la loi Pinel est sans doute la plus utilisée en cette année 2020, surtout pour l’opportunité d’investissement sans apport initial qu’elle offre. En termes plus clairs, la loi Pinel vous permet, en fonction de la durée de votre engagement (12 ans au maximum), d’obtenir une réduction d’impôt de 63000 euros. Toutefois, elle conserve le principe qui consiste à tirer de votre impôt sur le revenu, un pourcentage de votre prix d’achat d’un logement neuf. Un logement que vous devez louer à un prix raisonnable. Par ailleurs, il convient de rappeler que vous pourrez bénéficier de deux prolongements de trois ans à un taux de 2% l’an.